Cet article, co-écrit avec Cédric Cartau, a été publié dans le 22ème numéro de DSIH, paru en octobre 2017. Je profite donc de la publication sur le blog pour remercier DSIH et Cédric Cartau.

« La loi Touraine a introduit dans le Code de la santé publique un nouvel outil de coopération sanitaire : le groupement hospitalier de territoire. Ce que ne révèle pas expressément la loi, nous rappelle Pierre Desmarais, c’est l’identité du bénéficiaire de cet outil : l’État. En effet, le GHT poursuit manifestement un objectif de rationalisation de la gestion des établissements de santé publics et, de façon connexe, de réduction des dépenses de santé. Quoi de mieux alors, pour étrenner le système d’information convergent du GHT, que de commencer par quelque chose de simple, de standardisé, comme la gestion des ressources humaines ? »

Pour lire la suite, cliquez ici

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *