Les collectivités procèdent déjà à la collecte et au traitement des données personnelles des agents et administrés et la multiplication des systèmes de télésurveillance et téléservices ainsi que les projets de villes intelligentes (« smart city ») ne font qu’accroître le nombre et l’ampleur de ces traitements de données. Tout comme dans le secteur de l’éducation où l’utilisation grandissante du numérique (tablettes, ordinateurs, internet…) et des services éducatifs proposés par les GAFA dans les écoles remet en question la confidentialité des données scolaires et personnelles des élèves.

Protéger et sécuriser ces nombreuses données, collectées quotidiennement, et assurer la sécurité et la sûreté des nouveaux dispositifs peut s’avérer délicat, mais l’enjeu devient gageur lorsque l’opendata impose une stricte transparence à ces collectivités et établissements.

Comment assurer une meilleure gestion des données et adopter les bonnes pratiques ? Quel cadre juridique doit être appliqué aux collectivités territoriales et aux entités de l’éducation nationale ? Le cabinet assiste l’ensemble des acteurs de ces secteurs et travaille à leur côté pour répondre aux différentes problématiques.